Cc Marine Cessat-Begler

Cc Marine Cessat-Begler

« Raphaël Jouan, charmant par la clarté élégante et la souplesse de son jeu, […] incarne bien la jeune génération de l’école française du violoncelle ». (Bachtrack, 2018)

Partager et transmettre le plaisir de la musique résument les motivations du jeune violoncelliste Raphaël Jouan, Révélation Classique de l’Adami 2018. Musicien caractérisé par son éclectisme et sa curiosité, il s’intéresse à des styles, répertoires et formations variés.

Il interprète régulièrement des concertos avec orchestre (Vivaldi sur instruments baroques, Haydn, Schumann, Saint-Saëns, triple concerto de Beethoven), ainsi que des récitals en violoncelle seul et se produit en duo avec la pianiste Flore Merlin et l’accordéoniste Bruno Maurice.

Passionné de musique de chambre, activité fondamentale de sa vie musicale, Raphaël à l’occasion de jouer dans des salles prestigieuses (Philharmonie de Paris, Opéra de Lyon, Arsenal de Metz, Xinghai Concert Hall…), sur France Musique, et dans le cadre de festivals en France (les Folles Journées de Nantes, Via Aeterna, les Rencontres Musicales d’Evian, le Festival Pablo Casals…) et à l’étranger (le Festival d’Hohenstaufen, le Molaeb Festival au Liban, le Festival Sumito en Suisse, le YMCG Festival en Chine, les Folles Journées de Varsovie et de Tokyo…).

En 2014, il fonde avec le pianiste Alexis Gournel et la violoniste Camille Fonteneau le Trio Hélios, formé au Conservatoire Supérieur de Paris auprès de Claire Désert, Itamar Golan et François Salque. Bénéficiant régulièrement des conseils de personnalités telles les quatuors Ebène, Talich et Modigliani et le Trio Wanderer, ils sont également Ensemble ECMA - European Chamber Music Academy. Le Trio Hélios est en résidence au festival de la Roque d’Anthéron en 2015 et 2016 et au festival des Arcs de 2016 à 2018. Il est lauréat de nombreux concours (Illzach, Bellan, FNAPEC, AEAFC) et a remporté récemment le 2ème prix au Concours International de Musique de Chambre de Lyon ainsi que le prix spécial Franz Liszt au Concours Joseph Joachim de Weimar.

Très attiré par les musiques improvisées, Raphaël a travaillé avec certains des plus grands violoncellistes jazz et artistes de musique du monde (Vincent Ségal, Stephan Braun, Mike Block, et de nombreux membres du célèbre ensemble Silk Road créé par Yo-Yo Ma) en France, Allemagne, Chine et lors du Global Musician Workshop aux Etats-Unis. Il est membre du Hussam Aliwat Quartet depuis 2016, mélange de musique orientale, groove, rock et improvisation, constitué d’un oud, 2 violoncelles et batterie. Ils se produisent dans différents clubs et festivals en France et ont enregistré leur premier album « Born Now » en avril 2018 (Gaya Music Production).

Raphaël a suivi les cursus du conservatoire de Metz avec Jean Adolphe, puis du conservatoire de Boulogne Billancourt avec Xavier Gagnepain. Il se perfectionne ensuite au Conservatoire Supérieur de Paris dans la classe de Michel Strauss et Guillaume Paoletti, où il obtient en mai 2017 son master de violoncelle mention très bien. Il a également étudié le piano avec Zhu Xiao Mei, le violoncelle baroque avec Bruno Cocset, et reçoit les conseils de Gary Hoffman, Jérôme Pernoo, Lluis Claret, Gustav Rivinius, Jens Peter Maintz, Lynn Harell, Yo-Yo Ma...

Durant la saison 2017/2018, Raphaël a été sélectionné pour la prestigieuse Classe d’Excellence de Gautier Capuçon à la fondation Louis Vuitton. Il est actuellement en Artist Diploma (DAI) au CNSM et étudie également pour la saison 2019/2020 au sein du parcours School of Excellence de l’académie de Bâle avec Danjulo Ishizaka.

Raphaël est boursier Adami et joue un violoncelle de Frank Ravatin généreusement prêté par l’association El Pasito.